ET SI…

CRÉATION 2022

Et si je regarde le monde au fond de mes yeux, il s’y passe quoi ? Je regarde l’autre, l’étranger, le fou, l’écolo, celui qui se dit qu’on s’en fout, celui qui se réveille la nuit en se demandant quand est ce que tout va exploser, celui qui accueille, celui qui s’engage, celui qui rejette, celui qui emmène, celui qui exclut.

De plus en plus il nous paraît essentiel d’interroger les mouvements du monde, de questionner la force qu’engendrent nos vulnérabilités.

L’urgence d’une démarche politique, active, militante, constructive nous ramène au plateau, au Commun, à l’expression d’une réflexion commune, dans un contexte collectif : la famille, la troupe, le quartier, le village. Le Commun nous aspire et nous oblige si nous voulons contribuer à une évolution par le haut, si nous voulons nous plonger dans le mouvement de l’Histoire.

Quatre personnes au plateau incarnent la bascule, le saut dans le vide, s’interrogent sur l’immobilisme dans la société.

Des personnages sensibles, femmes et hommes de tout âges, confronté à la peur face à des situations qui les tiraillent. Ils ne comprennent pas pourquoi le monde ne bouge pas, s’indignent, cherchent l’impulsion, veulent connaitre les raisons…

A partir de 12 ans

Écriture originale de Bénédicte Auzias, Marion Bouvarel, François Fehner et Inès Fehner
Mise en scène Inès Fehner
Regard Extérieur Nathalie Masseglia
avec Bénédicte Auzias, Marion Bouvarel, François Fehner et Laurence Maillot

Co-production : Théâtre du Grand Rond / Toulouse
Avec le soutien : de la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, du Conseil Départemental de la Haute-Garonne, de la Ville de Toulouse
Avec l’aide : du Tracteur Espace de Champs Culturels, Cintegabelle, de La Grainerie, Fabrique des arts du cirque et de l’itinérance, Balma.

Et si je regarde le monde au fond de mes yeux, il s’y passe quoi ?
Je regarde l’autre, l’étranger, le fou, l’écolo, celui qui se dit qu’on s’en fout, celui qui se réveille la nuit en se demandant quand est-ce que tout va exploser, celui qui accueille, celui qui s’engage, celui qui rejette, celui qui emmène, celui qui exclut.
Tant d’identités, de discours, de témoignages contraires. On se questionne aujourd’hui, et on se rend compte qu’il y a quelque chose qui nous rassemble, chacun à son échelle. La peur nous amène tous à des solutions contraires. La peur qui nous fait avancer, reculer, rejeter, accepter, la peur de sauter.
Se poser la question de ce que la peur peut nous entrainer à ressentir les uns pour les autres, accepter de faire exploser nos cocons.
C’est ce que nous essayons de faire en écrivant à 4 cette nouvelle pièce. Écrire à 4 les choses qui intimement nous touchent, nous questionnent. Le monde au fond de nos 8 yeux. Il y a quoi au fond des tiens ?
On regarde, on se plonge dans ce regard et on y trouve des mots. Des mots qui, on l’espère, vous résonneront.

Inès Fehner

Lecture publique du texte, août 2021, Festival Agit au Vert :

Résidences de création 2022 : La Grainerie (Toulouse 31), Le Pilou (Prendeignes 46), Le Phare / L’Escale (Tournefeuille 31), L’Amacca (Breil sur Roya 06), Le Tracteur (Cintegabelle 31)