Bonne année 2021

Même si elle a déjà un goût, cette année 2021… Elle n’est pas aussi neuve qu’on le voudrait. On se la souhaite comme on se souhaite un prompt rétablissement, avec une précaution qui rôde dans la phrase, une forme de sous texte. Finalement, ce n’est pas la nouvelle année qu’on se souhaite, c’est la fin de la précédente. Elle a cet arrière-goût de brûlé qui gâche l’entrée, mais on se rattrapera sur le plat de Résistance ! Elle a 12 mois cette année, et on la voudrait à l’image de nos espoirs les plus fous. On vous la souhaite donc haut et fort, toute en tendres embrassades, démasquée, enlacée, collective, solidaire, empoignée, poing levé, poing à la ligne, ligne à tenir, tenir debout… Une année qu’on ne peut écrire qu’à contre-courant, arrimés les uns aux autres, contre tout fatalisme !