SANKARA MITTERRAND

Téléchargement

Comment cette rencontre entre un vieux requin de la politique comme Mitterrand et la jeune parole « intègre » de Sankara a-t-elle pu avoir lieu. Cet événement immense n’a pas existé ailleurs, ni avant, ni après ! Comment ces deux là ont pu se rencontrer dans un dialogue d’une telle densité, d’une telle intensité, d’une telle profondeur. Et pourquoi Jacques Jouet, oulipien des Papous dans la Tête, s’en est emparé avec un tel appétit…

de Jacques Jouet
Durée : 1h05
Mise en scène collective et jeu : Ibrahima Bah, François Fehner et Pascal Papini
Création lumière et son : Joël Abriac
Création vidéo : Julien Chigot
Costumes : Sylvie Marcucci

Création 2014
prochaines dates

Extrait Vidéo de la pièce

« Il y a des pépites dans ce festival. «In» comme «off». Ainsi François Fehner et ses amis Ibrahima Bah et Pascal Papini proposent-ils (22h45 aux Hauts-Plateaux jusqu’au 17 juillet), une version formidablement intelligente et ludique de Sankara Mitterrand de Jacques Jouet. Beaucoup d’archives et un jeu oulipien donnent à ce moment bref (1h05) de la force et de la grâce. » Armelle Heliot LE FIGARO.fr

« L’Histoire aura ainsi pourvu à deux partitions textuelles fascinantes, fournissant au passage trois acteurs des plus charismatiques pour les interpréter. » Manon Ona Le Clou dans la Planche

C’est du « théâtre simple » : trois chaises et une tente de camping, trois acteurs, dont Pascal Papini, inoubliable pour les Avignonnais, ex-directeur du Conservatoire de théâtre, metteur en scène, chef de troupe et autres. Accompagné par François Fehner, fondateur de la bien nommée compagnie itinérante « Agit », et Ibrahima Bah, comédiens formidables et héros du film « Les ogres ». Daniele Carraz, La Provence

Interview de l’équipe du spectacle pendant le festival Off d’Avignon 2016.  RADIO. RADIO CAMPUS

Un spectacle recommandé à France Inter dans LE MASQUE ET LA PLUME

Jeune loup, vieux lion
Lors de la réception officielle, le bouillonnant capitaine se lance dans une diatribe enflammée pour dénoncer pêle-mêle le néocolonialisme, les rapports Nord-Sud, l’aide – « un calvaire et un supplice pour les peuples » – ou encore l’attitude de la France, si prompte à défendre les droits de l’homme mais qui n’hésite pas à accueillir des responsables sud-africains qui la « tachent de leurs mains et de leurs pieds couverts de sang ». L’audace peu protocolaire fait mouche. Froissé d’être ainsi placé face à ses propres contradictions, le chef de l’État français réplique. S’engage un échange aigre-doux où la causticité du vieux lion répond à l’impertinence et à l’ironie du jeune loup.

Cet échange dont un extrait filmé très fort est repris dans le film « L’Homme Intègre » de Robin Shuffield est assez célèbre pour la sincérité et la vérité avec laquelle Sankara s’adresse à Mitterrand qui a dû improviser une réponse.

Façon Oulipo…
C’est donc cet échange qui a inspiré façon Oulipo la pièce de théâtre « Mitterrand et Sankara » de Jacques Jouet qui introduit un troisième intervenant : le « Théâtre simple ». Personnage théorique, modérateur du débat et allégorie de l’art scénique.

Fidèle à la fantaisie de l’Oulipo, Jacques Jouet introduit une règle simple, rituelle et ludique : les protagonistes ne prennent la parole que s’ils parviennent à cracher un grain de maïs dans l’eau contenue dans la calebasse. Une règle très simple mais qui bouleverse complètement la dramaturgie classique : qui aura le dernier mot ? Une pièce aux multiples facettes, chaque fois différente, qui s’attaque aux mécanismes de l’art oratoire…

 

 

4 rue des escaliers Ste Anne 84000 Avignon Carte

21 autres dates :