ON/OFF

ON/OFF ce sont huit saynètes, comme huit courtes pièces autonomes extraites de Débrayage et Conviction Intime de Rémi De Vos.
Joachim SANGER propose ici une vision kaléidoscopique du monde de l’entreprise, de la souffrance, du travail érigé en valeur suprême, imposant un dogme pervers sous le masque de méthodes de management sans cesse renouvelées.
Les personnages, archétypes d’une modernité où la perte d’emploi équivaut à la perte d’identité, se révèlent interchangeables. Simples rouages du grand moteur social, désaffectés, « débrayés », ils tentent cependant de s’en sortir, chacun à leur manière. Un couple bourgeois dans son salon, des intérimaires en entretien d’embauche, une salle d’attente Pôle emploi… autant de situations qui déclinent la cruauté des relations et la perte d’une langue apte à dire leur être profond.
Poussant les logiques d’un verbe diabolique à leur paroxysme, l’absurdité des situations crée une dimension comique et l’effroi, suscité par des relations humaines montrées dans toute leur cruauté, fait place à un rire libérateur.
À la manière d’une grande machine, fabrique de situations vécues, le spectacle compose, tel un Rubik’s Cube délirant, les multiple facettes du quotidien en temps de crise. Sous l’œil du spectateur se découpe un espace polymorphe, qui redessine à chaque scène, les lignes de tension, l’architecture des rapports de force dans lesquels on ne sait plus très bien qui domine, qui est le loup et qui est l’agneau.

D’arpès « Débrayage » et « Conviction Intime » de Rémi De Vos
Mise en scène : Joachim SANGER
Avec : Ludovic BEYT, Marion BOUVAREL, Philippe CHAPET, François FEHNER, Christelle LEHALLIER
Création musicale et son : Ludovic BEYT / Josselin ROCHE
Scénographie : Josselin ROCHE
Lumière : Hugo OUDIN / Josselin ROCHE
Costumes : Sylvie Marcucci

Durée : 1h04
Création 2009

Carte